Err

Votre panier : 0,00 €

L'Âne Bourbonnais


L'âne Bourbonnais puise ses origines dans le nord du Massif Central, berceau des ducs de Bourbon.
La province Bourbonnaise est composée de l'actuel département de l'Allier, d'une partie du Cher nommée le Boischaut, effleure la partie nord du Puy de Dôme ainsi qu'une petite bande à l'extrême sud de la Nièvre.

Fin du 19ème et début du 20ème siècle, la densité asine très importante est aussi liée à une certaine catégorie sociale : celle des metayers et petits fermiers. Sa taille moyenne et la robustesse de ses membres ont valu à l'âne Bourbonnais d'être utilisé pour les travaux agricoles ; il assure les tâches de petits labours, hersage et fenaison des lopins de terre ainsi que l'entretien de la vigne. Ces activités l'on modelé en lui donnant un aspect solide et bien équilibré.

Outre le secteur agricole, l'âne est impliqué à chaque moment de la vie quotidienne. Bien souvent attelé, il était le seul moyen de transport : pour la laitière livrant ses bidons de lait, la fermière se rendant au marché vendre ses légumes. L'hiver nous le retrouvions au coin de la rue, compagnon favori du marchand de marrons ou effectuant les livraisons du charbonnier.

Un domaine où il fut précurseur et déjà bien présent : le tourisme ! En effet, Vichy, grande station thermale du début du 20ème siècle, proposait à ses curistes la visite de la ville et ses parcs en voiture menée par notre âne.

Polyvalent, l'Ane Bourbonnais reste aujourd'hui un acteur constant de la vie quotidienne : compagnon de loisirs, de travail ou de thérapie.


Standard de la race de l'Ane Bourbonnais


Taille à 3 ans : Mâle de 1,25 m à 1,35m                                                      Femelle de 1,18 m à 1,28 m (avec tolérance de 2 cm pour la taille maximum qui peut donc aller jusqu'à 1,30 m) Une tolérance est admise pour les animaux inscrits au titre de l'ascendance présentant un type et une conformation excellents.

Robe : "Chocolat", bai ou bai foncé avec bande cruciale dite croix de Saint-André.

Ventre : Gris à gris clair incluant l'ars, l'aine et l'intérieur des postérieurs.Queue assez longue dont la couleur se rapproche de celle de la robe.

Tête : Chanfrein rectiligne, arcades saillantes, contour des yeux clair, paupières soulignées. Front droit, bout du nez gris clair (parfois cerné de roux).

Oreilles : Longues, attachées hautes, de la couleur de la robe.

Encolure : Forte, implantée à mi-corps et bien dirigée.

Dos : Rectiligne et musculeux.

Arrière-main : Ronde et comble

Membres : Solides et osseux aux articulations marquées. Ils sont musclés, l'avant-bras fourni et le canon court.

Pieds : Sabot large, droit. Le talon est marqué.